Magazine des entrepreneurs
Juridique / GestionLa Gestion de Projet : Choisissez la méthode qui vous correspond
startup meeting

La Gestion de Projet : Choisissez la méthode qui vous correspond

Par

Gérer un projet n’est pas toujours une mince affaire. Liste et planification des tâches, répartition entre les départements, budgétisation, suivis du processus, dysfonctionnements ou retards…. Sans méthodologie adaptée, vous risquez de vite vous y perdre et de ne pas y arriver.

À moins d’avoir un sens de l’organisation innée, la gestion de projet est un processus bien défini qui vous permet d’optimiser votre temps et d’arriver à atteindre vos objectifs.

Il existe différentes méthodes de gestion de projet. Voici ici 4 méthodes principales. À vous de choisir celle qui vous convient.

1 – La méthode en 5 phases

Développée par l’écrivain Henri Pierre Maders, cette méthode se découpe en 5 phases :

  • La phase d’observation : C’est l’étape où les membres de l’équipe se rencontrent et discutent des premières impressions sur le projet.
  • La phase de cohésion : Cette étape est très importante puisqu’elle permet à l’équipe d’être soudée et de travailler ensemble sur un même but commun.
  • L’étape de différenciation : Elle permet à chaque membre de l’équipe de s’exprimer. Les différences d’opinions et d’idées permettent de tirer parti des diversités entre les membres de l’équipe.
  • L’étape d’organisation : Ici, toutes les techniques traditionnelles de gestion de projet sont utilisées afin de formaliser la gestion, de planifier et de contrôler les risques possibles.
  • L’étape de production: Enfin, chaque personne reçoit des tâches à accomplir. C’est ici que les différentes théories du management et du leadership sont les plus pertinentes.

planning bonnes resolutions2 – Le jalonnement

En choisissant la méthode de jalonnement, vous pouvez structurer votre projet dans le temps en suivant un calendrier bien défini.

Les jalons permettent de faire le point et d’avancer sur le projet uniquement si tout est opérationnel.
La démarche en jalonnement consiste en une première phase préliminaire, qui est une phase de réflexion sur le projet en question et sur les possibilités et les enjeux de celui-ci.
Vient ensuite le lancement. On décide alors qui sera le chef de projet, qui formera l’équipe, le budget, et les moyens mis en œuvre. On définit également le besoin et les attentes et on peut commencer à travailler sur le projet lorsqu’il y a validation.

Commence alors la phase de faisabilité, afin d’analyser ce qui est économiquement et techniquement faisable en fonction des moyens mis en oeuvre.

Après validation, les phases de conception et de réalisation peuvent enfin commencer et le projet peut commencer à prendre forme.

3 – Le découpage en tâches

Pour réaliser un projet, vous pouvez également faire appel à la méthode du découpage en tâche, c’est à dire découper le projet en “sous-ensembles” ou encore en “tâches”.

Pour chaque sous ensemble, vous devrez faire une liste de tous les moyens nécessaires à sa réalisation, ainsi que les résultats escomptés.

Cette méthode permet de comprendre et d’analyser les dépendances entre les tâches, et aide fortement à la réalisation du projet.

De nombreux logiciels vous permettent de gérer et mener à bien votre projet.
Une plateforme collaborative comme Nutcache par exemple, propose une utilisation entièrement gratuite pour les startups de moins de 20 personnes.

Retour Haut