Magazine des entrepreneurs
RH / ManagementL’intérêt du social learning dans le cadre de la formation professionnelle
social learning

L’intérêt du social learning dans le cadre de la formation professionnelle

Par

Nouvelle approche développée dans le cadre de la recherche sur les apprentissages, le social learning a aisément trouvé sa place dans le cadre de la formation professionnelle. En effet, les nombreux avantages apportés par cette nouvelle méthode d’apprentissage en font un incontournable des nouveaux modules de formation professionnelle. Couplé aux outils numériques, le social learning est une approche d’une formidable efficacité pour développer et approfondir ses connaissances et ses compétences au profit de l’entreprise et de ses collaborateurs.

L’apport des sciences cognitives

Si l’utilisation du social learning s’est autant développée, c’est avant tout en raison de son ancrage théorique et de ses résultats validés scientifiquement par plusieurs études. La théorie de social learning a été fondée par Albert Bandura qui a pu établir 3 principes directeurs. Tout d’abord l’individu apprend très souvent en observant et imitant le comportement de ses pairs, il s’agit du vicariant, c’est celui-ci qui permet l’apprentissage. Par ailleurs, les individus se révèlent généralement plus performants lorsqu’ils effectuent une tâche sous le regard de leurs pairs, ces derniers ont un effet d’encouragement poussant l’individu à faire de son mieux. Enfin, le phénomène d’anticipation cognitive est la capacité de l’individu à trouver une solution à un problème donné grâce à un raisonnement par analogie à partir de situations proches où un problème identique s’était posé. L’ensemble de ces éléments conduit à penser que l’apprentissage en groupe est une situation particulièrement performante dans le cadre de l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences qui mérite d’être exploitée dans un contexte de formation professionnelle.

Le social learning en pratique

Si les principes de base établissent clairement l’intérêt du social learning, reste à savoir comment les acteurs de la formation professionnelle l’appliquent. Il s’agit en réalité de créer des espaces collaboratifs en ligne au sein des entreprises où les collaborateurs sont invités à échanger pour partager leurs connaissances et compétences. Ce procédé peut être guidé par un formateur intervenant dans les échanges pour produire une véritable émulation de groupes et apporter des réponses en cas de besoin. Concrètement cela peut se traduire par la mise en place de blog, de forum, de chat ou encore la création d’un réseau social spécifique à l’entreprise. Au sein de cet espace, chacun peut apporter ses connaissances, mais aussi ses questionnements et ses problématiques et participer à l’élaboration de solutions adaptées. De cette façon chacun prend tour à tour le rôle d’apprenant et d’enseignant et pourra progresser au contact de ses pairs et de leurs expériences. Grâce à ce contexte, le collaborateur devient véritablement acteur de sa formation tout en développant ses aptitudes de communication avec ses collègues. Pour finir, cet outil peut être mis en place sur le long terme pour assurer une progression continue au quotidien.

Retour Haut