Magazine des entrepreneurs
Juridique / GestionLes avantages et inconvénients d’une SAS
SAS création

Les avantages et inconvénients d’une SAS

Par

Créer son entreprise est une décision qui se prépare, les formalités doivent être faites dans les règles. L’ensemble de ces démarches peuvent se faire seul ou accompagné par un organisme. Le recours à un avocat spécialiste du droit des sociétés est conseillé afin de disposer d’un statut solide.

Les formalités pour créer une SAS

La création d’une SAS s’effectue en plusieurs étapes :
Etape 1 : la rédaction et la signature des statuts
Etape 2 : l’ouverture d’un compte bancaire professionnel pour le dépôt du capital social
Etape 3 : l’enregistrement des statuts au service des impôts du siège social de la société
Etape 4 : la publication d’un avis de constitution de la société (création de l’entreprise) dans un journal officiel d’annonce légale
Etape 5 : Le dépôt d’un dossier d’immatriculation au greffe du tribunal de commerce dans le but d’obtenir un Kbis
Etape 6 : l’inscription au répertoire des métiers si votre activité est artisanale

Les avantages d’une SAS

Opter pour la SAS peut offrir de nombreux avantages tels que :

  • Une marge de manœuvre non négligeable aux porteur de capitaux dans la rédaction des statuts. En effet, les actionnaires ne disposent d’aucune contrainte légale dans l’élaboration des règlements sur la gestion de l’entreprise. Ils peuvent donc modeler les clauses de leurs statuts à leur guise : les bénéfices, les parts, la répartition des votes, la nomination des dirigeants ou représentant, etc.
  • L’absence de limitation sur le capital social. Une SAS peut effectivement être créée avec un capital de 1€. Néanmoins, un capital aussi peu élevé peut être préjudiciable dans la constitution de demandes d’aides bancaires.
  • Les dettes de la société sont réparties au prorata du pourcentage des actionnaires contrairement aux autres types d’entreprises.
  • Le régime social des personnes dirigeantes est assimilé à celui des salariés. Leurs cotisations auprès de l’Urssaf est minime dans le cas où ils ne se versent aucune rémunération
  • La SAS offre la possibilité d’intégrer des nouveau actionnaires

Les inconvénients d’une SAS

La SAS dispose de beaucoup d’avantages, malheureusement elle n’est pas dépourvue d’inconvénients :

  • La création d’une SAS est plus fastidieuse et plus longue qu’un autre statut. Cette contrainte est dûe principalement aux nombreuses libertés qu’offrent ce statut. Le fait que ce statut soit plus « libéral » que certains statuts plus cadrés (donc plus simples à élaborer) contraint les actionnaires à effectuer plus de recherches.
  • Le peu d’encadrement du statut de la SAS peut donner lieu à divers conflits entre associés. Cela a plus de chances de se produire si la rédaction des statuts n’est pas encadrée par un professionnel (un avocat par exemple).
  • Dans le cas d’une montée en puissance de la société, celle-ci ne pourra pas être cotée en bourse. En effet une SAS n’a pas pour vocation d’offrir des titres financiers au public ni d’émettre des actions sur un marché réglementé. Il est possible d’intégrer des nouveaux investisseurs uniquement lors d’une levée de fonds.
Retour Haut